vendredi 27 juillet 2018

Priorité budgétaire

Alors que l'Etat français réfléchit à la mise en place d'un droit d'entrée dans les parcs nationaux français pour notamment compenser les coupes budgétaires imposées depuis plusieurs années :


Nous apprenons ces derniers jours, en pleine torpeur estivale, que le nouveau système de gestion des personnels de l'Education Nationale, catastrophe informatique dénommée SIRHEN, était abandonné après un investissement de 320 millions d'Euros dans son développement.

On nous communiquait également la nécessité absolue de reprendre les soudures insuffisantes de l'EPR de Flamanville, occasionnant un nouveau retard d'un an et un surcoût de 400 millions d'Euros.

Nous voyons donc 720 millions d'Euros dilapidés quand l'ONF se meurt lentement faute de budget et quand l'Etat français projette de réserver l'accès aux parcs nationaux à ceux qui peuvent en payer l'accès.