dimanche 30 avril 2017

[edit]Marcassin condamné





On apprend dans l'article de la République de Seine et Marne du 30/04/2017 :

http://www.larepublique77.fr/2017/04/30/un-marcassin-mascotte-de-l-hopital/


Survivant d’une battue, il devrait retrouver la forêt (photo : A.Bigot)
photo : A. Bigot

Qu'un marcassin ayant survécu à une battue entreprise dans les environs de l’hôpital de Fontainebleau à finalement trouvé refuge dans son enceinte et est devenu la coqueluche du personnel et des patients qui le caressent et le nourrissent. Le coquin est très sociable et se laisse photographier.

Parce-qu'on est dans la République de Seine et Marne et qu'il faut rester sérieux, il est également rappelé que l'ONF interdit qu'on nourrisse les sangliers, que les suidés prolifèrent en Forêt de Fontainebleau et qu'ils commettent énormément de dégâts, y-compris en ville. Bref, la petite bête devra être raccompagnée en forêt un jour ou l'autre avant qu'elle ne devienne embarrassante pour les usagers.

Quatres remarques :

1/ Ainsi donc le sanglier ne serait pas la bête sanguinaire et agressive qu'on nous dépeint depuis des années ?

2/ L'ONF interdit aux riverains de nourrir les suidés mais persiste à autoriser l’agrainage en toutes saisons... Si donner du maïs, des patates ou des betteraves aux sangliers ce n'est pas les nourrir, qu'est-ce que c'est ?

3/ Pour qu'un marcassin soit seul et perdu après une battue, il faut que sa mère ait été abattue. C'est à dire qu'une laie "suitée" ait été tirée, laissant ses petits à la charge du groupe (c'est à dire d'une autre laie) si les ressources le permettent, ou livrés à eux-mêmes (c'est à dire à une mort certaine) dans le cas contraire. Pratique de chasse à méditer par tous ceux que la cause animale, très à la mode ses temps-ci, préoccupe.

4/ Tenter de remettre un marcassin quasi domestiqué dans la nature c'est le condamner à fouiller dans les poubelles pour survivre, c'est à dire en faire précisément un "nuisible" tant redouté par les bellifontains. Ou plus simplement le condamner à mourir de faim. Au choix.


Mise à jour du 09/05/2017

Le marcassin a finalement été abattu, apparemment dans l'enceinte de l’hôpital, dans la nuit du 4 au 5 mai : http://www.larepublique77.fr/2017/05/08/le-marcassin-mascotte-de-l-hopital-a-ete-abattu/

Un beau coup de fusil, comme on dit.