lundi 14 octobre 2013

Cabalistique forestière

Au hasard d'une billebaude me conduisant à pas feutrés au bord d'une parcelle vouée à un "prélèvement" imminent, mes yeux se trouvent attirés par ces quelques signes fluorescents déposés sur de beaux chênes en sursis :



Fantaisie d'un sylvain ou lubie d'un promeneur grapheur ? Ces quelques signes cabalistiques peuvent-ils être interprétés autrement que par leur stricte valeur artistique ?

C'est une question ouverte dont, je le crains, la réponse n'atténuera pas la lamentable impression laissée au promeneur.

La nature se respecte, même si (et surtout si) elle est vouée à la disparition.