samedi 20 avril 2013

Lutte bellifontaine

La chance nous a été donnée de vivre à proximité d'une magnifique forêt. Notre responsabilité est de veiller à ce qu'elle le demeure. Quitte parfois à s'ingérer ou à demander des comptes.


C'est ce que quelques'uns s'évertuent à faire obstinément comme les membres de la TL2B : http://tl2bleau.blogspot.fr/2013/04/les-coupes-rases-cest-pas-bientot-fini.html


Ou l'ami Jean-Paul : https://plus.google.com/u/0/100725281268522625361/posts


Car il ne faut pas s'y tromper, la forêt de Fontainebleau, qui n'a déjà plus grand chose à voir avec sa splendeur d'hier, abandonnée aux exigences irraisonnées d'une rigueur économique mortifère, perdra peu à peu ce qui en fait encore aujourd'hui, malgré tout, une forêt unique en Europe. Que ce soit par la richesse de sa faune ou de sa flore mais aussi par sa formidable hétérogénéité.


Nous voulons que nos enfants puissent y trouver demain autre chose que des champs d'arbres (de résineux) alignés et des engins de débardage l’arpentant sans cesse. Pourquoi leur interdire les joies de l'aventure, de la découverte et de l'émerveillement qui ont été les nôtres enfants ? Les jeux vidéos oui. Mais pas exclusivement ! De la nature, de la nature !!

La situation est grave mais pas désespérée puisque nous savons que notre 'combat' est partagé par beaucoup, jusque parmi les rangs des agents chargés de sa gestion et de sa protection que l'on somme d'obéir à une politique du chiffre à courte vue, quasi pillage, qui ne pourra qu'être éphémère.