lundi 4 février 2013

Salutaires précipitations

Ce temps humide médiocre pour le photographe est extrêmement vertueux pour la forêt de Fontainebleau qui souffre de sécheresse depuis de longues années.


Les nappes phréatiques se rechargent :

Février 2013 aux Couleuvreaux

Et les mousses se régénèrent :

Février 2013 - tapis de pleurozium (schreberi ?)
http://eol.org/pages/883349/overview


Pour avoir une idée du déficit chronique en eau de notre forêt, il faut consulter la carte de niveau 
de la nappe de Beauce qui est contenue dans son extrémité nord-est par les sables de Fontainebleau :


On voit bien que le niveau se situe depuis 8 ans sous le premier seuil d'alerte.
Je vous invite pour ce sujet à consulter le travail de Pierre Thomas d'ENS Lyon :

Le site institutionnel :

Et plus généralement l'excellent article de JeanPoule sur l'eau en forêt de Fontainebleau :